Assurances obsèques : choisir le contrat adapté

Assurances obsèques

À l’inverse des autres types de couvertures, l’assurance obsèques est encore méconnue du public. Néanmoins, elle commence à gagner en popularité surtout auprès des Français. Et pour cause, elle permet de soulager les proches en cas de décès. Pour tirer avantage de cette garantie, il faut, évidemment, bien choisir le contrat à souscrire.

Piqûre de rappel sur l’assurance obsèques

L’assurance deces est réputée pour être une variation de l’assurance vie. En cas de décès de l’assuré, un bénéficiaire qu’il a choisi au préalable percevra une somme d’argent destinée à être utilisée pour organiser les funérailles. À noter que le contrat en question peut être en capital ou en prestation. Si le souscripteur a misé sur la première option, la compagnie d’assurance délivre l’argent au bénéficiaire. C’est à celui-ci de régler la cérémonie pour assurer son bon déroulement. La deuxième alternative, quant à elle, permet non seulement de percevoir de l’argent, mais aussi de profiter des services d’un opérateur funéraire connaissant parfaitement les dernières volontés du défunt.

La personne qui a souscrit une assurance obsèques est libre de choisir son bénéficiaire. Celui-ci peut être un de ses proches (conjoint, enfant, frère, sœur…) ou bien une société de pompes funèbres. Cette dernière est généralement en partenariat avec la compagnie d’assurance. Elle prendra en charge l’organisation des funérailles. Selon le site www.adpassurances.fr, il peut arriver que l’on souhaite changer l’identité du bénéficiaire après la signature de l’entente. Prenez donc le temps de vérifier que cette option est bel et bien possible afin d’éviter les mauvaises surprises.

Assurance obsèques : autres garanties et conditions

À part le versement de la somme destinée à organiser les funérailles de l’assuré, certaines compagnies d’assurance proposent aussi un large choix de prestations supplémentaires. Parmi la liste, on peut citer le transport ou le rapatriement du corps du défunt, la prise en charge des déplacements et du séjour des proches, l’aide-ménagère, la garde des animaux et des enfants, l’assistance psychologique. Les entreprises de pompes funèbres peuvent aussi proposer des conseils juridiques permettant d’éviter les problèmes avec la loi. Bien entendu, ces garanties sont facultatives. À l’assuré de choisir celles qui conviennent à son budget et qui allègent vraiment ses proches en cas de décès.

Pour ce qui est des conditions de souscription à l’assurance obsèques, elles dépendent en majeure partie de l’assureur contacté. Certaines compagnies imposent, par exemple, une limite d’âge tandis que d’autres proposent un examen médical ou un formulaire de santé avant d’accepter la demande de souscription du futur assuré. Il y a également des assureurs qui déterminent des restrictions géographiques et ceux qui exigent une déclaration sur l’honneur. Pour obtenir satisfaction donc, mieux vaut prendre le temps de bien choisir la compagnie d’assurance avec qui vous allez signer le contrat. Oui, mais comment choisir sa mutuelle ?

Comment choisir son assurance obsèques ?

Le choix de votre assurance obsèques ne doit surtout pas se faire à la hâte. Il doit être bien pensé si vous voulez profiter d’une couverture parfaite. Avant de vous décider donc, prenez le temps d’analyser certains détails, y compris les exclusions. Ces dernières déterminent les situations dans lesquelles la somme d’argent ne sera pas délivrée au bénéficiaire. Elles se rapportent notamment à la cause du décès : attentat, conflit, suicide, etc. En outre, il faut porter une attention particulière au choix du capital. Il y a, en effet, des contrats qui ne suggèrent que 3 options de sommes, mais pour plus de choix, privilégiez les offres qui proposent des alternatives plus diversifiées.

Bien entendu, le mode de cotisation figure parmi les critères à prendre en compte. À ce propos, vous avez 3 options : unique, régulière, viagère. Pour la première, le règlement du financement de l’assurance se fait en un seul et unique versement. Pour la deuxième, un règlement régulier pouvant être annuel, trimestriel ou mensuel sera effectué, mais durant une période définie. En ce qui concerne la troisième, elle reprend le même principe que la deuxième, mais le versement se poursuit jusqu’à la mort de l’assuré. À noter que le calcul de la cotisation dépend de plusieurs éléments : l’âge de la personne concernée, le capital choisi ainsi que le mode de versement.

Bref, vous savez maintenant l’essentiel sur l’assurance obsèques. À vous de souscrire une bonne mutuelle qui soit adaptée à votre situation et à vos besoins.

Tout savoir sur l’assurance décès
Une assurance obsèques adaptée à vos besoins