Ce que vous devez préparer pour une cérémonie d’inhumation

L’inhumation ou l’enterrement est considéré comme la cérémonie funéraire qui consiste à enfouir le défunt dans un cercueil ou seulement couvert de linceul selon les coutumes sous terre ou à l’intérieur d’un caveau. Mais avant d’inhumer le corps, il y a certains préparatifs et organisations à entreprendre et à respecter.

Les rituels funéraires

Leur déroulement de ces rites dépend surtout de la croyance, des us et coutumes du défunt et de sa famille bien que la législation ait aussi son mot à dire. Le christianisme, le judaïsme et l’islam sont favorables à l’inhumation. Et ces trois religions les plus pratiquées au monde ont fait que la plupart des gens sont inhumés après leur mort au lieu de passer par la crémation qui est un alternatif plus économique. Il faut donc penser à bien préparer tout ce qui est indispensable au bon déroulement des rituels. Le prêtre, le pasteur ou le rabbin doit être présent, ou du moins un chef spirituel qui va diriger la cérémonie. La durée de la cérémonie doit être bien précise pour penser éventuellement à l’utilisation de chaises pour s’assoir. Tous les détails liés au rituel ne doivent être pas être négligés.

Les accessoires de l’enterrement

Il existe entre autres des accessoires qui sont complètent l’enterrement, par exemple les couronnes mortuaires ou les fleurs qui sont maintenant très présentes dans les pratiques funéraires. Aussi, pensez à identifier ou à prendre contact avec les fleuristes expérimentés dans le domaine funéraire car ils doivent pouvoir satisfaire tous les besoins spécifiques qui leur sont demandés : les types de fleurs, les modes de présentation, etc. D’autres objets supplémentaires toujours selon les coutumes et liés aux souhaits du défunt doivent être aussi fournis.

La tombe

Lieux de repos de la dépouille, les tombes peuvent être des caveaux familiaux ou des tombeaux personnels. Le placement du corps mortuaire dans une tombe nécessite préalablement un permis d’inhumation délivré par la commune et dans lequel sont mentionnés le lieu et la date d’enterrement. D’autres types d’autorisations sont aussi nécessaires si l’enterrement s’effectue dans une commune différente de la commune de décès. Une inhumation dans une propriété privée sollicite l’autorisation du responsable du département concerné.

Du fait de tous ces préparatifs, la famille ne peut pas vraiment se concentrer sur son deuil, mais elle peut recourir aux services d’agences ou de pompes funèbres pour s’occuper de toutes les démarches administratives ou cérémoniales liées à l’inhumation.

Pourquoi faire appel à une agence funéraire est-il conseillé ?
Avez-vous une idée sur combien coûte l’acte de l’enterrement en France ?